Johan Jacobs, chef de piste hollandais de renom, est chargé de concevoir et de construire le marathon lors du Championnat du Monde d’attelage à un cheval au Haras national du Pin du 14 au 18 septembre prochain. Rencontre avec un passionné.

 

Le marathon du Haras du Pin
Pour cette édition 2022, le marathon, d’une longueur de 15 kilomètres, est émaillé de huit obstacles, séparés d’environ 750 mètres. Si certains obstacles étaient déjà présents lors des éditions précédentes, leur implantation est totalement différente. Johan Jacobs le souligne, la difficulté du marathon peut varier selon la température et l’humidité, d’autant que le site est vallonné et que le parcours est implanté majoritairement sur l’herbe, un sol susceptible de devenir glissant en cas de pluie abondante. C’est pourquoi les juges sont habilités à modifier la vitesse exigée sur le parcours si nécessaire. En revanche, au cœur des obstacles, le sol, soigneusement préparé, peut absorber de grandes quantités de précipitations sans risque pour la sécurité des chevaux.

Soucieux de l’évolution de la discipline, depuis quelques années, Johan Jacobs met à profit sa longue expérience pour proposer des obstacles conçus en matériaux durables et recyclables, faciles à monter et démonter, qui se caractérisent par leur mobilité et leur légèreté. Egalement formateur pour le compte de la FEI, Johan Jacobs anime régulièrement des stages à destination des futurs chefs de piste.
.