La Normandie accueille sur son territoire une filière d’excellence unique au monde. Avec 12 300 naissances par an, 1,3 milliard € de chiffre d’affaires, 18 000 emplois et le développement de Normandie Equine Vallée, campus international dédié à la santé du cheval, la filière équine normande occupe la première marche sur les podiums de l’élevage, de l’économie, ainsi que de la recherche en santé et en performance du cheval.
Elevage, sports équestres, courses hippiques, tourisme autour du cheval… la filière équine normande est riche de sa diversité.

Pour que celle-ci demeure une force, la Région Normandie s’attache depuis 2017 à inscrire sa politique dans un cadre partenarial pour créer des synergies entre l’ensemble des acteurs. Le Conseil des Chevaux de Normandie est ainsi un moteur indispensable pour insuffler une dynamique d’ensemble et faire émerger des projets innovants répondant aux besoins des professionnels.

La Région soutient directement les entreprises de la filière pour relever les enjeux de demain : besoins en recrutements, baisse de la pénibilité du travail, innovation numérique, anticipation des risques sanitaires, bien-être animal, adaptation au changement climatique. Chaque année, la Région mobilise 6 millions € d’euros pour relever ces défis. La Région Normandie porte et concrétise des projets phares, facteurs d’attractivité pour la filière équine et la Normandie. Le Campus international Normandie Equine Vallée accueillera ainsi bientôt toute la formation de l’Ecole nationale vétérinaire d’Alfort. Le Haras national du Pin est, quant à lui, en pleine mutation pour devenir un pôle international dédié aux sports équestres, ainsi que l’une des premières destinations de nature et bien-être de France.

Une première partie des travaux de réhabilitation de ce site unique et emblématique de la filière équine normande a déjà été réceptionnée en juin afin d’accueillir les compétitions estivales. Le Haras national du Pin reçoit ainsi au mois de septembre une étape du Grand National du Concours complet d’équitation, puis les Championnats du Monde d’Attelage à un cheval. Les compétiteurs vont pouvoir tester les nouvelles carrières et disposer d’un cadre sportif exceptionnel. Les travaux avancent vite afin que le site soit pleinement opérationnel à l’été 2023 pour accueillir les Championnats d’Europe de Concours complet. La réalisation des travaux permettra au Haras national du Pin d’accueillir des compétitions du plus haut niveau international et de se positionner comme Centre d’entrainement et de préparation dans le cadre des Jeux Olympiques Paris 2024. Le Pôle sportif du Haras national du Pin est ainsi entré dans une nouvelle dynamique de développement, qui s’amplifiera avec la mise en œuvre des autres volets du Grand projet : développement de l’hébergement hôtelier, valorisation patrimoniale, accueil de nouvelles formations et bien-sûr la présence renforcée du cheval.

Hervé Morin
Président de la Région Normandie

Site WEB : https://www.normandie.fr